Comité Tchétchénie
21ter rue Voltaire 75011 Paris, France - 06.14.02.74.52

  Agenda
Paris Province
Communiqués
de presse
Actualités Réfugiés International Archives
Pour en savoir plus  
Chronologie bibliographie Liens internet    

LIVRE LIVRE LIVRE LIVRE LIVRE LIVRE LIVRE

Tchétchénie : une affaire Intérieure ?

En dcembre 1994 clatait la premire guerre de Tchtchnie.

Dix ans plus tard, la guerre, qui a repris en 1999 aprs une trve de trois ans, se poursuit, dans une quasi-indiffrence internationale, malgr le simulacre de « normalisation » vante par le pouvoir russe. Seules des actions dramatiques et de plus en plus spectaculaires perptres par des commandos terroristes rveillent sporadiquement l’attention mdiatique. Dsormais, c’est sous l’angle de l’islamisme que l’on se contente bien tort de dchiffrer les tenants du conflit.

Or pour comprendre les racines profondes des deux guerres successives, il faut saisir l’impact historique de la conqute coloniale russe, puis de la domination sovitique dans les relations entre la Tchtchnie et la Russie. C’est de ce pass qu’est ne la revendication d’indpendance des tchtchnes. C’est galement de ce pass que procdent les volutions de l’islam tchtchne, islam dont les liens avec le terrorisme international apparaissent trs largement surestims.

La principale caractristique de cette guerre et ce qui fait son drame, c’est le huis clos touffant dans lequel se trouvent runis Tchtchnes et Russes, avec leur histoire et leurs relations singulires. Un vase clos qui rend d’autant plus douteuse la rhtorique de V. Poutine faisant de la Tchtchnie un front de lutte contre le terrorisme islamiste mondialis : faon subtile d’voquer l’international pour rester matre de ce qu’il nomme une « affaire intrieure ».

- Anne Le Hurou est sociologue, doctorante associe au CADIS (EHESS/CNRS). Spcialiste de la Russie, elle travaille notamment sur les rpercussions du conflit tchtchne sur la socit russe.

- Aude Merlin, doctorante Sciences-Po Paris, rattache au CERI spcialiste du Nord-Caucase, a effectu depuis 1995 de nombreuses missions en Tchtchnie.

- Amandine Regamey, docteure en sciences politiques de Sciences-Po Paris, est spcialiste de la Russie et a travaill pour des missions humanitaires dans le Nord-Caucase.

- Silvia Serrano est titulaire d’un doctorat sur la Gorgie et spcialiste du Caucase. Elle est associe au Centre d’Etudes du monde russe et sovitique (EHESS/CNRS).


Comité Tchétchénie, 21 ter rue Voltaire, 75011 Paris
www.comite-tchetchenie.org